Accéder au contenu principal

Articles

La mémoire, les souvenirs et ce que nous en faisons réellement

Articles récents

La culpabilité

Le sentiment de culpabilité peut se traduire par un mélange entre de l'agitation, de la nervosité, de la colère, quelque chose de profondément désagréable.
Elle vient d'un jugement qui se traduit par une forme de sermon, de punition pour ne pas avoir fait, dit les choses comme il le fallait. 
Ce sentiment a pour certaines personnes du bon, elle leur permet de se rendre compte de leurs propres valeurs, du moment oùelles les dépassent et de rectifier le tir, si nécessaire.

Mais ce sentiment peut être pour certains néfastesur du long terme. Une sensation de porter un poids, une boule au ventre, une honte, certains parlent d'un boulet qu'il se traîne, d'une page qui ne veut pas se tourner, d'autres de leur petite voix interne qui les critique constamment ou encore d'avoir cette impression d'avoir un petit ange d'un coté et d'un petit démon de l'autre...
Et pour certains, ce sentiment peut se ressentir dans pleins de domaines dans leur vie, beaucoup …

Des astuces pour improviser en public

Des astuces pour improviser en publicEtre appelé à l'improviste pour faire une présentation orale devant du monde, ressentir toute l'attention qui se fixe sur vous, les yeux pénétrant de vos interlocuteurs, et là vous sentez que votre corps réagit. Une partie de vous rêve de fuir pour éviter de se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais, la fuite n'étant pas possible, vous vous levez. Plusieurs options se présentent à vous :
- le stress monte et vous envahit, vous tenez le cap comme vous pouvez en espérant que ça se termine le plus rapidement possible. Vous réalisez une prestation qui ne vous satisfait pas, voir vous n'y parvenez pas.
- vous tentez de lutter contre le stress et tenter de le refouler, le résultat est très similaire à la solution précédente.
- vous acceptez ce stress qui monte. C'est votre cerveau qui imagine le pire, or il n'y aucun danger réel physique à proximité (en théorie du moins ;).

Imaginez-vous que c’est une simple discussion avec une p…

Sortir d'une relation toxique

Certaines relations nous apportent son lot de problèmes, d'émotions négatives... : se faire rabaisser, être dévaloriser par son conjoint(e), être harcelé(e) par son patron, rejeté(e) par la belle famille... Et on peut en avoir marre de vivre ça ! Quelque soit la relation, on peut estimer que la base devrait de pouvoir s'apporter mutuellement, de manière plus générale, des choses positives.
Quelles sont les étapes pour pouvoir en sortir ?En prendre conscienceLe premier élément consiste à en prendre conscience et à l'admettre. Il est nécessaire d'accepter de voir les choses telles qu'elles sont et pas comme on aurait aimé qu'elles soient pour pouvoir ensuite avancer.
Admettre la part de responsabilité de chacunOn est tous responsable de nous même et donc de nos émotions, de nos choix. Dans quel sens le sommes nous ? - on est responsable de nos émotions car c'est nous même qui réagissons face à telle situation de telle manière, avec telle émotion. Certes, nous aim…

Comment gérer les contrariétés ?

Gérer les contrariétésNous sommes souvent confrontés à des contrariétés au quotidien : les choses que nous avons planifié ne se passent pas comme prévu, des imprévus désagréables surgissent.
Parfois, il ne s'agit pas de grand chose, et parfois c'est un cumul d'éléments désagréables qui peuvent nous plomber le moral.
Les pensées négatives arrivent, et empêchent de voir le bout, de se focaliser sur les éléments positifs de la journée.
En se focalisant sur le négatif, une partie de nous espère pouvoir s'en protéger la prochaine fois que ça arrive. Seulement, au lieu de se protéger, nous nous programmons à nous concentrer sur le négatif. Les choses positives deviennent plus difficiles à remarquer et donc à en profiter.
Nous nous mettons à passer les événements sous le filtre de l'émotion négative : colère, peur, tristesse,...
Une partie des contrariétés ne peut pas être contrôlée tandis que l'autre partie peut l’être.
La partie des contrariétés non contrôléesLa vie nous…

Les différents types d'intelligence

Les différents types d'intelligence selon Howard Gardner
Howard Gardner est un psychologue, professeur en cognition et éducation à la Harvard Graduate School of Education. Sa théorie validée par de nombreux chercheurs repose sur la distinction de 9 types d’intelligences différentes.




Il met en avant que la définition de l'intelligence est variable en fonction de l’époque, de la société. Chaque individu dispose à sa naissance d’un groupe d’intelligences, dont chacun se développera selon un rythme qui lui est propre. L’apparition de certaines intelligences est manifeste dès le jeune âge, d’autres, comme les intelligences personnelles mettent plus de temps à mûrir. Le plus souvent la personne ossède plusieurs types d'intelligence et une intelligence a tendance à dominer. C’est à partir de cette dominante que la personne appréhende le monde, ce qui explique la différenciation des humains. 


Les différents types d'intelligence1. L’intelligence logico-mathématiqueC'est la cap…

Le plaisir des excès

Manger sans savoir s’arrêter, regarder son téléphone tous les 2 minutes, faire du shopping de manière compulsive, être un workaholic (travailler tout le temps), être accro au sport, avoir une dépendance affective envers un(e) ex copain/copine (voir article sur le sujet : https://blog.libheros.fr/patients-et-proches/hypnose-et-la-dependance-affective)... sont autant de comportements addictifs qui peuvent être excessifs. Les dépendances ne sont pas uniquement reliées à une substance telle que l'alcool ou les drogues. Une dépendance touche également les comportements. 


Le plaisir des excès, une dépendance ?Une dépendance signifie qu'il y'a quelque part en nous une grande insatisfaction. 
Par un comportement compulsif, la personne concernée peut tenter de remplir un "vide" : tenter de se remplir physiquement par la nourriture, de se remplir émotionnellement avec le partenaire, de ressentir une impression de contact avec les autres, de se sentir occupé(e), utile... avec…