Accéder au contenu principal

La crise d’angoisse

L'attaque de panique ou l’angoisse ou la crise d’angoisse

Ces 3 termes viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance.

C'est un signal d’alarme. Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas toujours si évidente que cela.

A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux

Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement". Il peut s’agir d’un mal-être, de questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à un changement de lieu de vie, de travail, etc… il peut s'agir également d'une accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arrive, celle de trop, correspond à la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

la crise d'angoisse et l'hypnose, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

Les symptômes d'une crise d'angoisse


Ils sont nombreux et diffèrent d'une personne à l'autre :
un envahissement sensoriel
des bouffées de chaleur ou des frissons
- des palpitations
- une sensation d'étouffement, de manquer d'air
- une transpiration excessive
- des étourdissements, des tremblements, des engourdissements...
- l’impression de faire une crise cardiaque
- l’impression d'être persuadé(e) de bientôt mourir
- la peur de devenir fou, de perdre le contrôle de soi même, de se mettre soi même en danger... 
La liste est non exhaustive.
La fréquence est quasi nulle. On parle alors de trouble panique dès lors que la crise de panique arrive au moins une fois par semaine pendant minimum 1 mois. 

Des exercices pour l'éviter ou en limiter l'impact

La première chose est de bien respirer. Une bonne respiration permet de limiter l'impact et de retrouver un calme intérieur.

Plusieurs exercices peuvent vous aider dont :
-  la crise de calme 
Vous trouverez une vidéo démonstrative ici : La crise de calme
Inspirez par le nez et bloquez votre respiration jusqu’à ressentir une gêne et à ce moment là, relâcher tout d'un coup. Recommencez autant de fois que nécessaire

-  la cohérence cardiaque, la démonstration sur le lien suivant : La cohérence cardiaque 
Cet exercice consiste à inspirer pendant 5 secondes puis à expirer pendant 5 secondes pendant 5 minutes. L'idée est de consacrer le même temps à l'inspiration qu'à l'expiration.
Cet exercice permet de détendre très rapidement et a de nombreux bienfaits qui ont été démontré (Passeportsanté, les bienfaits de la cohérence cardiaque). Cet exercice doit être effectué 3 fois par jour, avec une moyenne de 4 heures d'intervalle entre chaque pratique.  

la respiration par les sens, la démonstration ici : La respiration par les sens
Le principe est simple : inspirez par le nez, expirez par la bouche. Vous centrez votre attention sur votre expiration, soit en l'imaginant comme un fil de couleur qui sort de votre bouche, soit en écoutant le son de votre expiration, soit en se concentrant sur la sensation chaude, tiède, fraîche de l'air qui sort de votre bouche. 


Si vous êtes sujet à ces crises et que malgré ces conseils que vous appliquez, vous n'arrivez pas à les gérer, les techniques d’hypnose aident à mieux les maîtriser, à limiter leur impact voire à les faire totalement disparaître.

Pour plus d'informations sur l'hypnose : www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les différents types d'intelligence

Les différents types d'intelligence selon Howard Gardner
Howard Gardner est un psychologue, professeur en cognition et éducation à la Harvard Graduate School of Education. Sa théorie validée par de nombreux chercheurs repose sur la distinction de 9 types d’intelligences différentes.




Il met en avant que la définition de l'intelligence est variable en fonction de l’époque et de la société. Chaque individu dispose à sa naissance d’un groupe d’intelligences, dont chacun se développera selon un rythme qui lui est propre. L’apparition de certaines intelligences est manifeste dès le jeune âge, d’autres, comme les intelligences personnelles mettent plus de temps à mûrir. Le plus souvent la personne possède plusieurs types d'intelligence et une intelligence a tendance à dominer. C’est à partir de cette dominante que la personne appréhende le monde, ce qui explique la différenciation des humains. 


Les différents types d'intelligence1. L’intelligence logico-mathématiqueC'est la …

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien.On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :) 
Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1). Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;) 
Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions. Sans ces éléments, il est souvent difficile voir impossible de pouv…

Des astuces pour improviser en public

Des astuces pour improviser en publicEtre appelé à l'improviste pour faire une présentation orale devant du monde, ressentir toute l'attention qui se fixe sur vous, les yeux pénétrant de vos interlocuteurs, et là vous sentez que votre corps réagit. Une partie de vous rêve de fuir pour éviter de se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais, la fuite n'étant pas possible, vous vous levez. Plusieurs options se présentent à vous :
- le stress monte et vous envahit, vous tenez le cap comme vous pouvez en espérant que ça se termine le plus rapidement possible. Vous réalisez une prestation qui ne vous satisfait pas, voir vous n'y parvenez pas.
- vous tentez de lutter contre le stress et tenter de le refouler, le résultat est très similaire à la solution précédente.
- vous acceptez ce stress qui monte. C'est votre cerveau qui imagine le pire, or il n'y aucun danger réel physique à proximité (en théorie du moins ;).

Imaginez-vous que c’est une simple discussion avec une p…