Accéder au contenu principal

Quand faut-il rompre ?

Cette question se pose dans une relation à un moment donné, à savoir suis-je encore bien avec cette personne ?  Est-ce que je l'aime encore ? Dois-je rompre ou est-ce un moment passager ?
rompre séparation rupture hypnose, surmenage hypnose, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

Cette question n'a pas de réponse simple et évidente. Tout dépend de chaque personne. Chaque personne est unique, chaque relation l'est également.

Des conseils peuvent être tout de même être apportés pour vous permettre d'y voir plus clair et de prendre votre décision.


Conseils

1. Eviter de rompre pendant une crise

Un des premiers conseils est d'éviter de rompre au moment d'une crise forte, lorsque vous êtes en plein dans l'émotion. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :
  • On peut regretter ce choix. Sur le coup de la colère, on ne se contrôle plus très bien, on dit des choses parfois dures, violentes mais qui sont amplifiées par la colère et qui dont les conséquences peuvent être sans retour possible parfois.
  • On peut se quitter en étant rempli d'animosité, d'amertume, de rancunes. Le risque est de garder ces émotions négatives et donc ne pas réellement tourner la page sur cette ancienne relation. Si vous entamez une nouvelle relation, celle-ci a des chances de mal se passer, du fait de garder de nombreux restes négatifs de la précédente relation. La rupture a été faite sur le plan physique mais pas sur le plan psychologique.

Si vous laissez l'émotion redescendre, vous récupérez plus de lucidité pour analyser la situation, pour revoir les points positifs et négatifs de votre relation. Cela vous permet de faire un choix plus en accord avec vous même.


2. Protégez-vous si besoin

Protégez vous de la crise pour récupérer le moins possible l'émotionnel négatif. Certaines personnes vont prendre un peu de distance, mentale et/ou physique pour faire le point, pour se recentrer sur soi, sur vos besoins, vos valeurs. Elles prennent le temps de réfléchir si les valeurs et les besoins primordiaux sont respectés. Si vous vous rendez compte que vous avez les principaux éléments importants pour vous dans votre relation (et cela doit être également le cas pour votre partenaire), il s'agit probablement d'une crise passagère. Et peut être qu'il serait bon de réfléchir à travailler sur avoir plus de souplesse, de communiquer sur vos différences, qui font partie inhérente à la vie de tout couple (et qu'une dispute de temps en temps ne fait pas de mal, au contraire, voir l'article sur le sujet : La place de la dispute dans un couple).  Si ce n'est pas le cas, que vous gagnerez plus en bien être  à ne plus être avec, la rupture peut être un des choix les plus pertinents.


3. Protégez vos enfants

Quand il y'a des enfants au milieu, les rancunes, l'animosité qu'ils peuvent voir peut être très perturbante pour eux. Si les disputes sont occasionnelles, cela ne provoque en général, pas de problème (il arrive aux enfants de se disputer entre eux même, ils connaissent déjà ces émotions). Par contre, quand les disputes deviennent récurrente, violente verbalement voir même physiquement, la rupture semble être la solution pour leur installer un nouveau cadre serein et apaisant pour leur permettre de s'épanouir.
Il est préférable de trouver le moyen d’être en bon terme pour éviter les situations de dénigrement, de dévalorisation de l'ex conjoint, très nocif pour le bien être des enfants.

Voir également l'article sur les ruptures https://www.hypnose-paris-10-blog.com/2019/05/rupture-separation-divorce.html

4. Est-ce le signe d'une rupture ou le besoin de changer certaines choses ?

Cette question posée ne signifie pas forcément que l'histoire du couple est terminée. Nous évoluons tous au cours de notre vie. Certains de nos besoins changent. C'est pourquoi le sentiment d'écart entre nous et notre conjoint peut se faire ressentir.
Plusieurs éléments sont alors indispensables pour que le couple puisse continuer en recréant un nouveau équilibre. La communication, la bienveillance et la tolérance sont alors des éléments indispensables de la part des 2 personnes pour pouvoir réinstaller des bases solides. 


Si vous avez des difficultés à gérer vos émotions : évacuer la colère, les ressentiments, passer à autre chose, vous pouvez vous faire accompagner par un hypnothérapeute.
L'hypnose permet de travailler sur l'évacuation des émotions négatives et de retrouver confiance dans ses propres décisions.

Pour plus d'informations : www.hypnose-paris-10.com
Bien à vous,
Laurie Le Borgès

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rupture, séparation, divorce

Une rupture amoureuse est une étape parfois très difficile à surmonter : peur de quitter son conjoint, de se retrouver seul(e), de blesser son partenaire, la peur d'une douleur, d'un chagrin insurmontable...
Mais, la rupture peut être l'occasion de revivre, de se retrouver et de recréer sa vie comme on le désire.

L'acceptation de la ruptureQue ce soit vous ou votre partenaire, ou d'un commun accord qui envisagez de mettre fin à la relation ou que le pas est déjà été franchi, la première étape consiste à accepter cette rupture.
Dans cette phase, plusieurs éléments doivent être acceptés pour pouvoir avancer :
- Accepter la part de ressentis émotionnels négatifs : tristesse, chagrin, douleur, culpabilité, angoisse... des émotions qui font partie de la phase de "deuil" de la relation. 
- Accepter également d'avoir besoin d'un peu de temps pour faire le deuil.
- C'est parfois plus difficile à accepter quand l'ex-conjoint(e) est parti(e) soudainement,…

Comment sortir de la fatigue générale ?

Fatigue et surmenage sont des maux quotidiens pour beaucoup de personne. Ce sont des maux tout à fait normaux lorsqu'ils sont passagers. Mais, sur du moyen/long terme, ce sont des sources de baisse de moral, de chute d'énergie, de perte d'envie... parfois dans des proportions très importantes. Sur du long terme, elles peuvent nuire grandement à la santé, au bien être et à l'épanouissement personnel et professionnel.


Quelles sont les manifestations ?La fatigue importante se manifeste la nuit de différentes manières en fonction des personnes :
- des difficultés à s'endormir, des insomnies, des nuits très agitées, de nombreux réveils pendant la nuit...
- des cauchemars répétitifs, des terreurs nocturnes...
- des nuits de sommeil très longues (qui dépassent les plus de 10 heures) et où le réveil est chaotique : la personne se sent épuisée, comme si elle n'avait pas dormi.

Le lendemain, le moral est en berne, la journée semble être une lourde tâche à accomplir, ce qui dé…

Se remettre d'un abus sexuel avec l'aide de l'hypnose

Dans plus de 80% des cas, les abus sexuels sont commis par des proches ou des personnes connues. Ils sont présents dans toutes les catégories sociales et touchent principalement les enfants et les femmes.

Quels actes sont concernés par l'abus sexuel ?Différentes distinctions définissent l'abus sexuel (source Le Sénat) :
- les agressionssexuelles, qui supposent l'emploi de la violence, de la contrainte, de la menace ou de la surprise 
- les atteintessexuelles, qui sont exercées sur des mineurs, sans violence, contrainte, menace, ni surprise. On a inclus dans les atteintes sexuelles dont sont victimes les mineurs les exhibitions qui leur sont imposées
- le viol,tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise.


Le regard porté sur le traumatisme sexuelLorsque l'abus arrive, l'enfant n'a pas forcément conscience de l'étendu de ce qui se passe. Il a tendance naturelle…