Accéder au contenu principal

Quels sont les effets psychologiques du déconfinement ?


Certains sont impatients, d'autres l'appréhendent. Pour un certain nombre de personnes, le déconfinement va être plus compliqué que le confinement. 
De nombreuses craintes peuvent avoir lieu comme la peur de reprendre le travail, l’angoisse de mettre son enfant à l’école, se retrouver confronté(e) à des difficultés financières, la peur d’être contaminé(e) ou de contaminer ses proches... 
gérer les émotions deconfinement hypnose Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

La peur d’être contaminé(e) ou de contaminer

Deux mois avec des interactions sociales très limitées a des impacts psychologiques. 
Certaines personnes vont avoir peur d’être infecter et de tomber gravement malade au contact d'autres personnes. Même en ayant adopté les mesures de protection nécessaires, ils vont s’imaginer le pire. Une peur des autres peut se développer. Des personnes qui n’étaient pas hypocondriaques, vont le devenir.
Certains vont avoir peur de se faire contaminer par leurs collègues en reprenant le travail. D'autres, ça sera la peur dans les transports en commun, la peur de toucher quoi que ce soit qui pourrait être potentiellement contaminé...
"L'antidote" n'étant pas trouvé, on ne peut pas penser qu'il suffit de prendre un médicament pour guérir. Les peurs, les phobies, les angoisses vont alors être encore plus présentes.

La reprise du travail

Apprendre à rester chez soi a été plus ou moins long en fonction de chacun. Certains se sont très vite adaptés et l'ont fortement appréciés, se sentant à l'abri des agressions extérieures, plus facilement maître de leur temps. 
Le retour au travail peut être vu comme un perturbation brutale dans le nouveau quotidien qui s'est installé, dans un contexte qui peut se révéler anxiogène étant marqué par la crise sanitaire d'ampleur mondiale qui va continuer de faire parler d'elle.

Un état de stress peut se manifester. Après 2 mois, de nouvelles habitudes se sont créées, et il va être nécessaire de les changer de nouveau. Les conditions de travail ne reviendront pas tout de suite à la normale, une réadaptation professionnelle va s'imposer. De nombreuses questions se posent :
- Comment vais-je aller au travail ? 
- Comment va t-on être géographiquement positionné dans les bureaux ? 
- Où vais-je déjeuner ? ...

La gestion des émotions

De l’agressivité, de l'impulsivité, de la méfiance se sont déjà fait remarqué pendant le confinement et va continuer d’être présent dans la phase de déconfinement.
Face à l'incertitude élevé sur comment l'épidémie va évoluée, quelles vont être les répercussions économiques, sur les peurs d'un ennemi invisible..., les réactions émotionnelles sont plus facilement à fleur de peau.
On peut le remarquer si quelqu'un éternue ou tousse de trop près, certaines réactions excessives par peur d’être contaminé(e) se manifestent.

Des troubles risques fortement de se développer, comme :
l'hypocondrie : la peur de tomber malade
- l'anthropophobie : la peur des autres 
- l'agoraphobie : la peur de la foule, des lieux ou il est difficile de sortir rapidement
- la blemmophobie : la peur d’être jugé pas normal, pas conforme, pas en bonne santé...
- les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) : les personnes souffrantes de TOC ont des pensées préoccupantes qui sont sans cesse présentes, et deviennent obsessionnelles. Elles se sentent obligées pour les empêcher de venir ou pour les faire partir de s'instaurer des rituels spécifiques, d'où la partie compulsive.


Certaines de ces problématiques étaient déjà présentes pour certains avant le confinement et cette période n'a fait que les accentuer et les rendre plus évidents.

Pour apprendre à gérer ses émotions, vous trouverez le premier article d'une série de trois consacré au sujet : Gérer ses émotions - Episode 1

Quelques pratiques utiles

Il est donc important d'avoir conscience de tout ces éléments. D'autant plus que l'humain a une grande capacité qu'on oublie très souvent, celle de s'adapter régulièrement et de sortir de sa zone de confort. C'est pourquoi nous pouvons nous adapter assez rapidement et changer de nouveau d'habitude.

Certaines pratiques peuvent rendre le déconfinement plus facile :
- noter les points positifs et les points négatifs. Ne fuyez pas les éléments qui vous font peur. C'est normal de ressentir ces émotions dans cette période et lorsque vous y faites fasse, vous pouvez commencer à imaginer des solutions. En ayant plusieurs solutions possibles, ça permet de rassurer cette partie de vous même qui a peur de l'incertitude.
- si certains troubles ont été accentués et deviennent difficiles à gérer, ou si un stress post traumatique s'est déclenché (pour reconnaître un stress post traumatique, voir l'article suivant : https://www.hypnose-paris-10-blog.com/2020/04/distinction-entre-stress-angoisse.html ),  se faire accompagner peut être une solution.
- concernant la gestion des émotions, vous trouverez une série d'articles pour apprendre à mieux les maîtriser. Le premier : https://www.hypnose-paris-10-blog.com/2020/05/gerer-ses-emotions-episode-1.html
 Vous pouvez également voir le webinar sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=S3fWvC6SXCI 
- c'est peut etre l'occasion de se mettre à des activités qui ont de nombreux bienfaits sur le corps et l'esprit : yoga, méditation, relaxation, étirements....

Pour plus d'informations concernant l'hypnose et les différents champs d'application : www.hypnose-paris-10.com 
Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les différents types d'intelligence

Les différents types d'intelligence selon Howard Gardner
Howard Gardner est un psychologue, professeur en cognition et éducation à la Harvard Graduate School of Education. Sa théorie validée par de nombreux chercheurs repose sur la distinction de 9 types d’intelligences différentes.




Il met en avant que la définition de l'intelligence est variable en fonction de l’époque et de la société. Chaque individu dispose à sa naissance d’un groupe d’intelligences, dont chacun se développera selon un rythme qui lui est propre. L’apparition de certaines intelligences est manifeste dès le jeune âge, d’autres, comme les intelligences personnelles mettent plus de temps à mûrir. Le plus souvent la personne possède plusieurs types d'intelligence et une intelligence a tendance à dominer. C’est à partir de cette dominante que la personne appréhende le monde, ce qui explique la différenciation des humains. 


Les différents types d'intelligence1. L’intelligence logico-mathématiqueC'est la …

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien.On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :) 
Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1). Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;) 
Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions. Sans ces éléments, il est souvent difficile voir impossible de pouv…

Des astuces pour improviser en public

Des astuces pour improviser en publicEtre appelé à l'improviste pour faire une présentation orale devant du monde, ressentir toute l'attention qui se fixe sur vous, les yeux pénétrant de vos interlocuteurs, et là vous sentez que votre corps réagit. Une partie de vous rêve de fuir pour éviter de se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais, la fuite n'étant pas possible, vous vous levez. Plusieurs options se présentent à vous :
- le stress monte et vous envahit, vous tenez le cap comme vous pouvez en espérant que ça se termine le plus rapidement possible. Vous réalisez une prestation qui ne vous satisfait pas, voir vous n'y parvenez pas.
- vous tentez de lutter contre le stress et tenter de le refouler, le résultat est très similaire à la solution précédente.
- vous acceptez ce stress qui monte. C'est votre cerveau qui imagine le pire, or il n'y aucun danger réel physique à proximité (en théorie du moins ;).

Imaginez-vous que c’est une simple discussion avec une p…