Accéder au contenu principal

Comment choisir son hypnothérapeute ?

On me pose souvent cette question, à savoir comment choisir un hypnothérapeute ? Je vais tenter de répondre au mieux à cette question importante.

Choisir son hypnothérapeute : quels sont les éléments à prendre en compte ?

Comment choisir un hypnotherapeute ? Laurie Le Borgès hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

La formation

Le minimum pour pouvoir avoir de bonnes bases en tant qu'hypnothérapeute est d’avoir suivi un cursus complet correspondant généralement à un technicien en hypnose, suivi d'un praticien et d'un maître praticien. Ce cursus n’est pas la seule option, il est tout de même en général gage de l'implication et d’un vrai travail de la part de l’hypnothérapeute.
 

L’organisme de formation où s’est formé l’hypnothérapeute 

Je vous recommande de sélectionner un(e) hypnothérapeute qui s'est formé(e) dans une école parmi les connues : l’A.R.C.H.E. (Académie de Recherche et Connaissances en Hypnose Ericksonienne) ou l’I.F.H.E. (L'Institut Français d'Hypnose Humaniste et Ericksonienne).

L’assurance professionnel

Vous pouvez demander à votre hypnothérapeute son assurance professionnelle car les assurances n’assurent que les professionnels justifiant d’une réelle formation.

L'entente avec l'hypnothérapeute

Une des réponses est l’entente entre l'hypnothérapeute et la personne demandant de l'aide qui est essentielle.
La personnalité de l'hypnothérapeute compte pour beaucoup dans les résultats. On parle du « charisme » de l'hypnothérapeute utilisant l’empathie : un mélange d’assurance, de convivialité et de confiance, aussi bien dans la pratique que dans les ressources de la personne. La relation est faite du désir de la personne de changer, de la confiance dans la « méthode » appliquée et dans la disponibilité du thérapeute.

Le temps disponible consenti par l'hypnothérapeute

Une autre réponse est le temps accordé à chaque séance.
Prendre le temps est primordial : cela permet à la personne de se sentir à son aise, de pouvoir s'ouvrir plus facilement en étant écouté, comprise, sans le moindre jugement. Cela permet à l'hypnothérapeute de comprendre réellement la personne, pour vraiment s'adapter à elle et lui proposer la méthode qui lui correspond pleinement. Les résultats sont d'autant plus efficaces, rapides et durables.
C'est pourquoi les séances que je propose durent 2 heures, le temps d'installer tous ces éléments pour pouvoir obtenir les résultats désirés. 

Le retour, les avis de personnes 

Le retour des personnes ayant bénéficié de l'aide de l'hypnothérapeute est un élément important. Si l'hypnothérapeute a de bons résultats en général, c'est un gage de qualité. Vous pouvez venir soit par recommandation d'un proche, d'une connaissance qui a bénéficié des apports de séances avec l'hypnothérapeute ou bien avoir effectuer des recherches sur internet par exemple pour obtenir des informations comme les avis sur google, les notes sur les sites tels que annuaire-hypnotherapie.com, therapeutes.com ...

Posez des questions à votre futur hypnothérapeute

Quelle technique est utilisée ? Combien de temps dure la séance ? Est-ce qu'il a déjà traité des cas similaires ? Quel est le temps entre chaque séance ? etc.. Un professionnel impliqué dans son travail prendra toujours le temps de vous donner des réponses.

Comment devient-on hypnothérapeute ?

Les hypnothérapeutes font partie des professions libérales. Aucun prérequis spécifique n'est exigé pour devenir hypnothérapeute. Certains hypnothérapeutes ont une formation médicale, d'autres pas. Aucun "don" n'est nécessaire pour pratiquer l’hypnose et l’hypnothérapie, l’hypnose s’apprend et demande du travail et de la pratique.

Quelle est la différence entre un hypnothérapeute et un hypnotiseur ?


On retrouve un hypnotiseur dans une salle de spectacle alors que l'hypnothérapeute est là pour accompagner une personne face à un problème/trouver une solution. 

Est-ce que je suis hypnotisable ?

Tout le monde est hypnotisable car c'est un état naturel que l'on rencontre dans notre vie de tous les jours : le moment où on s'endort le soir, pas tout à fait éveillé, plus tout à fait endormi, le moment où on sent une odeur de pain chaud ou un parfum spécifique qui nous plonge dans un souvenir et nous déconnecte pendant un temps de la "réalité", une musique particulière qui nous met dans un état différent... ce ne sont que quelques exemples, il existe bien d'autres manières encore.  

Est-ce qu'il peut y avoir des résistances à l'état hypnotique ?

Il est important tout de même de savoir qu'on ne peut pas hypnotiser quelqu’un contre sa volonté.
De même, si le rapport de confiance avec l'hypnothérapeute n'est pas établit, si vous êtes pas à l'aise avec, cela ne fonctionnera pas.
Dernier point de résistance possible : la personne n'est pas encore réellement prête pour le changement. Elle le fait pour faire plaisir à quelqu'un d'autre, pour se dire qu'elle tente quelque chose, mais ce n'est pas encore le moment propice. 

Chaque personne étant différente, l'accompagnement sera spécifique à la personne. L'hypnose ericksonienne repose sur ce principe fondamental. 
Vous trouverez une courte vidéo pour expliquer ce qu'est l'hypnose : lien

Des questions ?

Si vous avez d'autres questions, contactez-moi directement et je me ferai un plaisir d'y répondre au 06 83 98 01 24 ou via le formulaire de contact sur : www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La crise d’angoisse

L' attaque de panique , l' angoisse ou la crise d'angoisse viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance. C'est un signal d'alarme . Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas  toujours si évidente que cela. A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement ". Il peut s’agir  d’un mal-être, de  questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à  un changement de lieu de vie, de travail,  etc… il peut s'agir également d'une  accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arriv

Trouble du sommeil, insomnie, cauchemar...

Comment se caractérise les troubles du sommeil ? Les troubles du sommeil, les insomnies peuvent se traduire de diverses façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes prolongés ou réveils trop précoces ou encore des cauchemars … Ces troubles sont souvent liés au stress , à l'anxiété, à la nervosité... L’insomnie peut à long terme avoir des conséquences importantes sur le bien-être. En effet bien dormir est primordial afin de se sentir de bonne humeur , avoir de l' énergie et avoir une bonne santé sur le long terme. Durant le sommeil, plusieurs processus physiologiques sont à l'œuvre : les tissus du foie et des muscles se régénèrent, le système immunitaire se regénère également, la mémoire se renforce, etc... Le cerveau évacue les « déchets » grâce aux antioxydants. 2 types d’insomnie sont définies: - l’insomnie passagère : elle fait suite à une situation ponctuelle, en général, facilement identifiable : du stress au travail, une séparation, etc.. Ce

Les problèmes de peau

La peau est au contact de tout et est utilisée en continu dans notre vie quotidienne. Elle ressent tout, absorbe tout et capte tout afin d'informer notre cerveau. Elle est aussi bien l'enveloppe protectrice du corps que l'organe du sens et du toucher. C'est une barrière qui permet  de protéger et préserver l'organisme : elle protège des infections, des blessures, des rayons solaires...  Elle permet de savoir s'il y a un danger : lorsqu'on met la main sur une plaque brûlante, le message est envoyé directement à notre cerveau pour annoncer une douleur, signe de douleur et ainsi retirer rapidement notre main. Mais, elle permet aussi de recevoir les signes de tendresse ou encore de la douceur... c'est pourquoi beaucoup de personnes sont adeptes des massages car notre peau préfère les caresses.   Les découvertes sur les liens entre la peau et le cerveau sont récentes et les recherches sur le sujet se font au sein d’une même discipline : la