Accéder au contenu principal

Le stress du permis de conduire et l'hypnose

Le passage du permis de conduire est une étape importante pour beaucoup d'entre nous. Cette étape est pour certains, signe de liberté, d'indépendance, d'autonomie, pour d'autres le plaisir de conduire, d'être au volant, et pour d'autres un calvaire... : passer l'examen. 

Il est normal d'avoir du stress : le stress positif qui permet de se concentrer, d'aller chercher ces ressources pour donner le meilleur de soi même.
Par contre, le stress négatif emprisonne : certaines personnes font face à des blocages, comme la peur de l'examinateur, la peur de renter dans la voiture, des palpitations, des nausées, etc... et échoue à l'examen en raison de ce problème de gestion du stress qui peut aller jusqu'à la crise de panique. D’autres seront bloqués à l’idée de repasser leur permis de conduire après avoir échoué à plusieurs reprises.

stress du permis de conduire et hypnose, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10


Les comportements à adopter

- Démystifiez le passage du permis de conduire
Vous avez envie de réussir et c’est normal, mais que va-t-il se passer si vous le rater ? Votre vie est-elle en jeu ? Si vous échouez, vous pouvez le repasser.

- Détendez-vous
Les leçons de conduite et les révisions du code sont essentiels, mais se détendre et se changer les idées est aussi primordial. Faites une activité que vous aimez, passez un moment avec vos proches... à intervalle régulier pendant les révisions et juste avant l'examen.  

- Inspirez, expirez
La respiration a prouvé scientifiquement son efficacité pour apprendre à gérer le stress. C'est un moyen simple et naturel pour détendre les muscles, oxygéner le corps et apaiser les émotions. Ci-dessous, vous trouverez des vidéos présentant des exercices de respiration pour se détendre :
- La crie de calme : lien
La cohérence cardiaque : lien

 - Soyez attentif
Le stress peut engendrer des problèmes d’attention. Restez concentrez sur ce que vous avez appris à faire pendant vos leçons. 

Les comportements à éviter

- Réviser au dernier moment
Laisser de coté toutes les révisions, ce n'est plus le moment et cela risque de vous stressez inutilement. Si votre moniteur vous a dit que vous pouviez passer l’examen, c’est que vous pouvez le réussir !

- Être effrayé(e) par l’inspecteur
L'objectif de l’inspecteur n’est pas de vous recaler à l'examen. Son objectif est juste de s'assurer que vous n'êtes pas un danger public (ce qui finalement est une bonne chose si on y réfléchit bien ;) Imaginez que c'est votre moniteur habituel et tout va bien se passer.


- Prendre des calmants
Eviter de prendre des calmants qui provoquent des effets de somnolence, de perte de vigilance et qui sont dangereux au volant. Positiver ! Imaginez-vous réussir, imaginez-vous ce que ça va changer dans votre vie, comment vous allez-vous sentir une fois que vous allez avoir votre permis de conduire ! 
Si vous avez besoin d'aide pour réduire le stress et voir les choses de manière positive, vous pouvez faire de la sophrologie ou de l'hypnose. 

Les conséquences à ne pas avoir son permis

Pour certains, l'enjeu est de moindre mesure : ils vivent dans une ville, proche des transports en commun. Pour d'autres, les déplacements en voiture sont indispensables, vivre sans pouvoir conduire devient un calvaire voir est impossible.

Pour aller plus loin, certains articles peuvent vous intéresser :
- gérer la phobie de conduire


Mesurer son niveau de stress 


1. Le stress au niveau zéro
Certaines personnes donnent la sensation qu'ils ne ressentent pas le stress. C'est rarement vrai. Simplement, quand elles ne sont pas stressées, c'est qu'elles ne se mettent pas la pression, n'ont pas d'exigences particulières à ce moment là. Ce qui signifie qu'elle n'accorde pas d'importance au résultat de l'examen, peu importe si elles le réussissent ou pas.

Mais, elles peuvent ressentir le stress sur d'autres sujets auxquels elles accordent plus d'importance, sont plus exigeantes. 

2. Le stress mesuré
C'est le stress qu'on arrive à gérer facilement. C'est même le stress positif, celui qui nous permet de donner le meilleur de nous même, d'aller chercher en nous les ressources pour y arriver ! L'attention et l'efficacité est décuplé avec ce stress positif !

3. Le stress démesuré
À très haut niveau, le stress a tendance à nous paralyser. 
Il se déclenche pour plusieurs raisons :
- soit la personne n'a pas le niveau pour passer l'examen et le stress s'enclenche pour une raison logique. Il prévient la personne que son niveau n'est pas encore suffisant.  
- soit tu n'as pas assez confiance en toi, la personne n'est pas dans le bon état d'esprit et se voit plutôt en train d'échouer que de réussir. Ces scénarios négatifs génèrent un fort stress.

Avez-vous pensé à l'hypnose pour le stress du permis ?

L'hypnose est une solution si vous sentez que vous n'arrivez pas à gérer. Avec l'hypnothérapeute, vous êtes guidés pour éliminer le stress négatif, changer la perception des choses par rapport à cet examen afin de vous donner toutes les chances possibles de réussir l'examen en reboostant la sérénité, la confiance en soi. En état hypnotique, il est plus facile d'imaginer, de ressentir les effets de la réussite, de pouvoir s'y projeter ce qui apporte une grande aide pour pouvoir etre dans les meilleures conditions le jour de l'examen. Et ainsi profiter de tout ce que vous avez imaginé faire, aller, ... une fois ce fameux sésame délivré !

Pour plus d'informations : www.hypnose-paris-10.com
Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie 
- Annuaire Hypnothérapie lien
- Réussir ma vie lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La crise d’angoisse

L' attaque de panique , l' angoisse ou la crise d'angoisse viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance. C'est un signal d'alarme . Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas  toujours si évidente que cela. A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement ". Il peut s’agir  d’un mal-être, de  questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à  un changement de lieu de vie, de travail,  etc… il peut s'agir également d'une  accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arriv

Trouble du sommeil, insomnie, cauchemar...

Comment se caractérise les troubles du sommeil ? Les troubles du sommeil, les insomnies peuvent se traduire de diverses façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes prolongés ou réveils trop précoces ou encore des cauchemars … Ces troubles sont souvent liés au stress , à l'anxiété, à la nervosité... L’insomnie peut à long terme avoir des conséquences importantes sur le bien-être. En effet bien dormir est primordial afin de se sentir de bonne humeur , avoir de l' énergie et avoir une bonne santé sur le long terme. Durant le sommeil, plusieurs processus physiologiques sont à l'œuvre : les tissus du foie et des muscles se régénèrent, le système immunitaire se regénère également, la mémoire se renforce, etc... Le cerveau évacue les « déchets » grâce aux antioxydants. 2 types d’insomnie sont définies: - l’insomnie passagère : elle fait suite à une situation ponctuelle, en général, facilement identifiable : du stress au travail, une séparation, etc.. Ce

Les problèmes de peau

La peau est au contact de tout et est utilisée en continu dans notre vie quotidienne. Elle ressent tout, absorbe tout et capte tout afin d'informer notre cerveau. Elle est aussi bien l'enveloppe protectrice du corps que l'organe du sens et du toucher. C'est une barrière qui permet  de protéger et préserver l'organisme : elle protège des infections, des blessures, des rayons solaires...  Elle permet de savoir s'il y a un danger : lorsqu'on met la main sur une plaque brûlante, le message est envoyé directement à notre cerveau pour annoncer une douleur, signe de douleur et ainsi retirer rapidement notre main. Mais, elle permet aussi de recevoir les signes de tendresse ou encore de la douceur... c'est pourquoi beaucoup de personnes sont adeptes des massages car notre peau préfère les caresses.   Les découvertes sur les liens entre la peau et le cerveau sont récentes et les recherches sur le sujet se font au sein d’une même discipline : la