Accéder au contenu principal

Maux de ventre et hypnose

Comment agir sur les douleurs au ventre ?

Contracté ou distendu, le ventre est le siège de douleurs qui peuvent en dire long sur l’état émotionnel de chacun. Dans un grand nombre de cas, il s’agit de troubles banals du transit, mais il ne faut pas passer à côté de maladies ou de lésions d’organes. La première étape primordiale est un diagnostic médical chez son médecin généraliste.
maux de ventre et hypnose, Laurie Le Borgès hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

Notre siège émotionnelle : notre ventre

« Avoir la peur au ventre », « avoir l’estomac noué », « digérer une information » ou encore « prendre aux tripes », autant d’expressions qui traduisent le lien entre nos émotions et notre ventre.

Le ventre apparaît comme le siège des émotions. Au sein du système digestif, on trouve le système nerveux entérique, qui fait partie du système nerveux périphérique. Il est constitué d’environ 500 millions de neurones distribués le long du tube digestif. C’est pour cela qu’il vit sous l’emprise de l’affectif. Qui n’a pas été saisi par une diarrhée dévastatrice la veille d’un examen ou surpris par une constipation inhabituelle à la suite d’un fort choc émotionnel ? Qui n’a pas eu les tripes remuées en apprenant une nouvelle bouleversante ?

Source : CNRS. Vous trouverez l'article dans le lien suivant : ici


Le syndrome de l'intestin irritable 


Nommé aussi le syndrome du colon irritable ou la colopathie fonctionnelle, il correspond à un trouble du fonctionnement de l’intestin, sans gravité mais engendrant une gêne importante au quotidien. Le syndrome ne cause pas d’inflammation, ne modifie pas la structure de la muqueuse intestinale et n'accroit pas le risque de souffrir d’un cancer colorectal. C’est pourquoi il est considéré comme un trouble fonctionnel et non comme une maladie.

On le décèle souvent entre 30 et 40 ans. Il est plus rare avant cet âge. Les femmes sont plus touchées que les hommes.

Les symptômes du syndrome du colon irritable sont :
- des ballonnements
- des flatulences 
- des douleurs abdominales 
- des diarrhées ou des constipations, voire une alternance des deux...


Les mécanismes du syndrome du côlon irritable sont pas encore clairs. Certains éléments sont toutefois récurrents :

- un trouble de la motricité intestinale : les contractions de l'intestin grêle et du côlon peuvent être soit trop fortes, soit trop faibles engendrant un déplacement des aliments trop rapide ou trop lent, ce qui provoque une diarrhée ou une constipation.
- des anomalies de la sensibilité intestinale : les intestins sont plus sensibles aux ballonnements, aux flatulences, aux douleurs abdominales... Les personnes touchées ressentent plus fortement la gêne occasionnée 
- une micro-inflammation intestinale ainsi que des anomalies du microbiote pouvant accroitre la production de gaz digestifs.
- une augmentation des désagréments après avoir manger.

Les symptômes peuvent être déclenchés ou favorisés par :
- une gastro-entérite
- des repas non équilibrés ou trop copieux
- la fatigue 
- les situations de stress : la pression au travail, des problèmes familiaux, un divorce...
- des facteurs psychologiques tels que l'anxiété, l'angoisse...

Il est noté que les symptômes ont tendance à s'atténuer pendant les vacances ou les périodes de repos.

Il peut nuire fortement à la qualité de vie des personnes qui en souffrent, peut générer de l'anxiété voire même de la dépression.

En quoi l'hypnose peut être utile ?

Lorsque le diagnostic médical n'indique aucune maladie ou un dysfonctionnement physique, et dès lors que le problème est de l'ordre psychologique, le recours à un hypnothérapeute pour aider à soulager la douleur est une des solutions. En travaillant à résoudre les origines psychologiques à travers cet état d'hypnose, qui favorise la détente mais aussi l'accès à ce qui nous échappe habituellement à un niveau plus conscient, la personne voit en conséquence ses maux de ventre diminuer voire disparaître. Le travail se fait aussi sur la peur d'avoir de nouveau une crise, la peur de souffrir. Par le biais d’exercices de visualisation, de simulation, de métaphores, l'hypnose permet d'apprendre à lâcher cette peur.


Laurie Le Borgès, hypnotherapeute. Je ne suis ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas. Ces pages sont données dans le cadre d'une démarche de bien-être à l'exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.

C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie 
- Annuaire Hypnothérapie lien
- Pourquoi Docteur lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien. On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :)  Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions  Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1 ).  Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;)  Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions.  Sans ces éléments, il est souvent difficile

Différence entre séance d'hypnose en ligne et séance au cabinet

Vous êtes bloqué à la maison ? Vous habitez loin du cabinet ? Vous êtes  géographiquement isolé, sans praticien d'hypnose à proximité ou vivez à l'étranger ? Vous avez des problèmes physiques ne vous permettant pas de vous déplacer facilement ? Vous  êtes inquiet de faire une  première séance d'hypnose ? Vous  êtes  réservé ? Vous êtes agoraphobe ? Les séances d'hypnothérapie en ligne sont plus utilisés qu'il n'y parait,  pour différentes raisons  et fonctionnent tout aussi bien. Une séance d'hypnose en ligne se déroule de la même façon qu’une séance au cabinet en présence physique. La différence est que vous n’êtes pas au cabinet mais installé(e) confortablement chez vous .  La rencontre va s’établir selon les mêmes critères et avec les mêmes objectifs. L'usage des séances en ligne peut se faire uniquement en vidéo tout le long de l'accompagnement, ou peut être utilisé occasionnellement entre 2 séances au cabinet. Est-ce que ce

Gérer ses émotions - Episode 1

De quoi va t-on parler ? De nos émotions ! Nous sommes tous sujets à diverses émotions qui ponctuent notre quotidien. La plupart d'entre elles sont utiles et évoluent. Les périodes qui viennent de s'écouler n'ont pas forcément aider à ce que nos émotions soient agréables. Le confinement et le contexte incertain amplifient les désordres anxieux et peuvent provoquer des symptômes tels que de l'irritabilité, des insomnies, des difficultés de concentration, le sentiment d'indécision, la résignation… Chacun est confronté à de nombreuses sources de stress dans un contexte inconnu : la peur de l’infection pour soi même et ses proches, le manque d'informations claire et fiable associé à la désinformation, la frustration, l’ennui, la solitude… Et c’est normal !  Ne pas se sentir en pleine forme, ressentir des émotions désagréables, de l’anxiété, de l’impuissance, de la colère, de la tristesse... C'est normal. Nos habitudes, nos re