Accéder au contenu principal

Peur de prendre la parole en public

74% de la population déclare avoir une angoisse à parler en public (National Institute of Mental Health). La peur de prendre la parole en public ou glossophobie est l’angoisse la plus partagée et peut dans certains cas devenir un réel handicap, et la source d'un fort stress : elle peut constituée un obstacle à une promotion, au bon déroulement de la carrière professionnel ou des affaires. La majorité des personnes ont besoin de s'exprimer face à un public surtout dans l'univers professionnel : une réunion, présenter son travail, une conférence, une vidéo sur les réseaux sociaux... et plus la personne a de responsabilités dans une organisation, plus elle a besoin de s’exprimer devant des groupes que se soit pour former, informer, convaincre, motiver ou encore négocier…
Cela peut toucher aussi la sphère privée et empêcher par exemple la personne de s'exprimer dès qu'elle est dans un groupe ou qu'elle rencontre de nouvelles personnes.


Avoir un peu peur est tout à fait normal, il y a le bon stress et le mauvais stress, qui sont à distinguer. 
Dans le bon stress, on a celui qui permet d'aller chercher ses ressources, de se donner les moyens de donner le meilleur de soi même... Dans le mauvais stress, on a celui qui paralyse, celui qui diminue les capacités de la personne, qui lui fait perdre ses moyens. 

Les symptômes

La voix qui tremble, un nœud à l’estomac, le rouge aux joues, … Prendre la parole en public est une épreuve pour certains d’entre nous, parce que le manque de confiance en soi et en ses capacités d’y arriver provoquent un blocage. La timidité et le manque d’assurance, la nervosité vous envahissent et il peut arriver de rester tétanisés, de perdre ses moyens, de bafouiller, d'avoir des trous de mémoire.... et physiquement cela peut se traduire par un sentiment de panique, des nausées, des tremblements, les jambes fébriles, la bouche sèche, l'augmentation du rythme cardiaque, etc...

                                   peur de prendre la parole en public et hypnose Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

La simple idée de se lever devant un public et de prendre la parole suffit souvent à déclencher les symptômes de l’angoisse.

Vous trouverez également un article sur les crises d'angoisse : lien

Les causes

Plusieurs raisons sont évoquées :
- les facteurs génétiques, biologiques
- les facteurs environnementaux. En ayant grandit avec un entourage qui a peur de parler en public, on peut avoir suivi le même schéma.  
- les facteurs psychologiques. Certaines phobies commencent dès l'enfance ou l'adolescence : une mauvaise expérience lors du passage au tableau devant la classe, faire face au regard, au jugement des autres, un épisode considéré comme gênant, honteux... 
Elle peut survenir à la suite d'une invitation à parler en public sans préparation préalable. Si l'intervention ne s'est pas bien déroulée, la crainte de parler en public peut surgir de nouveau.
C'est alors qu'on développe des peurs :
- peur d'avoir des trous de mémoire
- peur d'être confus, de bégayer, de ne pas trouver ses mots
- peur de ne pas connaitre assez son sujet, d'être face à un public ayant plus de connaissances sur le sujet
- peur de ne pas savoir quoi répondre
- peur d'avoir l'air bête, d'être jugé
- peur de ne pas capter son public
- peur de paniquer

Tout dépend de la pression que la personne se met, de l'importance qu'elle accorde à la réussite de cette prise de parole. Quand le discours intérieur se nourrit de phrases telles que tu ne vas pas être à la hauteur, tu es nul(le), tu n'es pas capable..., la confiance et l'estime de soi s'effilochent et engendrent une peur accrue de la prise de parole.    

Trouver des solutions pour remédier à cette peur 

Des éléments sont indispensables et demandent un travail personnel pour pouvoir être à l'aise à l'oral :
- connaitre bien son sujet
- si besoin, préparer l'organisation matérielle de la présentation 
- être préparé mentalement, physiquement. Travailler sa posture, son non verbal, s'entrainer avant pour chronométrer le temps par exemple... Des coachs en prise de parole peuvent être utiles.  
Vous trouverez l'article sur des astuces pour improviser en public sur le lien suivant : ici

Concernant la partie du mauvais stress. Si votre anxiété devient importante au point qu’elle vous empêche d'avancer dans certaines choses dans la vie, c’est qu’il est temps de demander une aide extérieure.
L'hypnose peut être
 une solution. A travers cet état modifié de conscience, qui permet de faciliter la réceptivité aux suggestions qui permettent de se défaire de cette peur, il est plus aisé de travailler directement sur les causes et de pouvoir se projeter positivement dans les situations face au public.
La durée du travail en hypnose pour vous aider à prendre la parole en public variera d’une personne à l’autre, mais 2 à 3 séances suffisent en général.

C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie 
- L'express lien
- Wikipédia lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La crise d’angoisse

L' attaque de panique , l' angoisse ou la crise d'angoisse viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance. C'est un signal d'alarme . Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas  toujours si évidente que cela. A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement ". Il peut s’agir  d’un mal-être, de  questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à  un changement de lieu de vie, de travail,  etc… il peut s'agir également d'une  accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arriv

Trouble du sommeil, insomnie, cauchemar...

Comment se caractérise les troubles du sommeil ? Les troubles du sommeil, les insomnies peuvent se traduire de diverses façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes prolongés ou réveils trop précoces ou encore des cauchemars … Ces troubles sont souvent liés au stress , à l'anxiété, à la nervosité... L’insomnie peut à long terme avoir des conséquences importantes sur le bien-être. En effet bien dormir est primordial afin de se sentir de bonne humeur , avoir de l' énergie et avoir une bonne santé sur le long terme. Durant le sommeil, plusieurs processus physiologiques sont à l'œuvre : les tissus du foie et des muscles se régénèrent, le système immunitaire se regénère également, la mémoire se renforce, etc... Le cerveau évacue les « déchets » grâce aux antioxydants. 2 types d’insomnie sont définies: - l’insomnie passagère : elle fait suite à une situation ponctuelle, en général, facilement identifiable : du stress au travail, une séparation, etc.. Ce

Les problèmes de peau

La peau est au contact de tout et est utilisée en continu dans notre vie quotidienne. Elle ressent tout, absorbe tout et capte tout afin d'informer notre cerveau. Elle est aussi bien l'enveloppe protectrice du corps que l'organe du sens et du toucher. C'est une barrière qui permet  de protéger et préserver l'organisme : elle protège des infections, des blessures, des rayons solaires...  Elle permet de savoir s'il y a un danger : lorsqu'on met la main sur une plaque brûlante, le message est envoyé directement à notre cerveau pour annoncer une douleur, signe de douleur et ainsi retirer rapidement notre main. Mais, elle permet aussi de recevoir les signes de tendresse ou encore de la douceur... c'est pourquoi beaucoup de personnes sont adeptes des massages car notre peau préfère les caresses.   Les découvertes sur les liens entre la peau et le cerveau sont récentes et les recherches sur le sujet se font au sein d’une même discipline : la