Accéder au contenu principal

Accepter le passage à la retraite

Accepter le passage à la retraite, ce rêve ou cette angoisse ?

On en rêve parfois longtemps à l’avance ou parfois on y est contraint. Le moment arrivé, le passage à la retraite n’est pas forcément une étape évidente à accepter. Après que la fête des adieux se soit achevée, que les cadeaux aient été ouverts et qu'une émotion est passée, le choc de la perte de repères peut se faire ressentir. Pour une personne sur trois, la sortie de la vie active est un cap difficile à passer. Beaucoup de choses changent : les contraintes horaires disparaissent, le temps disponible devient total, le sentiment de ne plus être utile...

Accepter le passage à la retraite avec l'hypnose Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10
Cela se manifeste même chez une personne sur dix par des états dépressifs, des angoisses, une perte de confiance en soi, un abandon de ses aspirations personnelles, d’un renoncement à ses envies et à ses projets... voir des problèmes somatiques tels que des maux de tête, des maux de dos, de l'eczéma...
La personne peut aussi combler le temps libre par n’importe quoi qui lui permet d'éviter penser au désœuvrement.  

Un certain nombre de personnes se définissent principalement à travers le travail, les fonctions qu'elles occupent. Quand elle part à la retraite, elle perd tous ses repères et ne sait plus qui elle est

Les premiers temps de la retraite ne correspondent pas souvent à ce que chaque personne s'imaginait auparavant. Rares sont les personnes qui ont su à l’avance ce qu’elles allaient vivre au moment du passage à la retraite et de la période qui suit. 

Cette période peut aussi être un cap pour la relation de couple, que ce soit en se retrouvant à temps plein ensemble ou bien l'un qui continue de travailler et l'autre qui est à la maison. Dans le dernier cas, la personne peut se sentir seule, délaissée, perdue, une perte de reconnaissance sociale.

Se préparer ou apprendre à avancer autrement

D’où l'importance de s’y préparer à l’avance : le départ à la retraite fait parti de l’un des plus gros bouleversements dans une vie. Un événement que l’on a parfois tendance à sous-estimer. Si la préparation n'a pas été faite en amont, l'apprentissage d'un nouvel mode de vie doit s'effectuer. Un temps d'adaptation est nécessaire, qui en général varie de quelques semaines à quelques mois.

Il est alors nécessaire d'apprendre à accepter ses forces et ses fragilités, accepter le nouvel environnement dans lequel on évolue, voire même s’en créer un qui nous convient mieux.
La tentation de se lancer dans tout et n’importe quoi pour occulter, éviter de se retrouver face à soi-même peut être grande. Cette phase de transition est inévitable et il est important d'accepter de la vivre. Ce qui permet ensuite de pouvoir commencer cette nouvelle vie de la meilleure manière possible. Cette nouvelle vie qui offre du temps pour soi, pour les choses qui nous font réellement plaisir.

Cette rupture avec cette ancienne vie professionnelle est parfois si perturbante que certains retraités ne parviennent jamais à passer pleinement le cap. Beaucoup d'autres acceptent à leur rythme cette évolution. C'est l'occasion pour eux de revenir à certaines choses qui leur tenaient à coeur ou d'en créer de nouvelles : se lancer dans une activité/une association, exercer une autre activité, voyager, s’amuser, créer, retrouver leurs amis et leurs rêves, recréer du lien avec le partenaire, faire une activité physique, reprendre les études... Les idées ne manquent pas. 

Apprendre à penser à soi

Apprendre à s'occuper de soi, de ses besoins, de ses envies permet de se projeter dans l’avenir. Certaines personnes ont des rêves non réalisés qu'elles mettent en œuvre pour les réaliser, d’autres sont dans une phase de reconstruction. Dans les deux situations, l’action est nécessaire et permet de continuer de se sentir exister en avançant, en s’engageant. La confiance en soi et l'énergie sont des facteurs essentiels dans cette étape de vie.

Si au bout de 6 à 8 mois, le sentiment de ne pas avoir réussi à tourner la page sur l'ancienne partie de notre vie continue de persister, des solutions existent pour etre accompagné.

Quelles solutions pour être accompagné(e) dans cette transition ?

Certaines personnes font appel à des conseillers, des coachs qui animent des ateliers pour se préparer à la retraite. D'autres vont être guidé par leur médecin traitant ou un psychologue.
Se rendre chez un hypnothérapeute pour avoir un accompagnement est aussi une solution choisie par certains.

L'hypnose en aide pour accepter ce changement de vie

En vous aidant à avancer, à accepter et mettre en place votre nouvelle vie, l'hypnose se révèle être un outil efficace. En moyenne, il faut compter 4 à 5 séances.


C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie
- Cairn Info lien
- Notre temps lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La crise d’angoisse

L' attaque de panique , l' angoisse ou la crise d'angoisse viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance. C'est un signal d'alarme . Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas  toujours si évidente que cela. A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement ". Il peut s’agir  d’un mal-être, de  questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à  un changement de lieu de vie, de travail,  etc… il peut s'agir également d'une  accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arriv

Trouble du sommeil, insomnie, cauchemar...

Comment se caractérise les troubles du sommeil ? Les troubles du sommeil, les insomnies peuvent se traduire de diverses façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes prolongés ou réveils trop précoces ou encore des cauchemars … Ces troubles sont souvent liés au stress , à l'anxiété, à la nervosité... L’insomnie peut à long terme avoir des conséquences importantes sur le bien-être. En effet bien dormir est primordial afin de se sentir de bonne humeur , avoir de l' énergie et avoir une bonne santé sur le long terme. Durant le sommeil, plusieurs processus physiologiques sont à l'œuvre : les tissus du foie et des muscles se régénèrent, le système immunitaire se regénère également, la mémoire se renforce, etc... Le cerveau évacue les « déchets » grâce aux antioxydants. 2 types d’insomnie sont définies: - l’insomnie passagère : elle fait suite à une situation ponctuelle, en général, facilement identifiable : du stress au travail, une séparation, etc.. Ce

Les problèmes de peau

La peau est au contact de tout et est utilisée en continu dans notre vie quotidienne. Elle ressent tout, absorbe tout et capte tout afin d'informer notre cerveau. Elle est aussi bien l'enveloppe protectrice du corps que l'organe du sens et du toucher. C'est une barrière qui permet  de protéger et préserver l'organisme : elle protège des infections, des blessures, des rayons solaires...  Elle permet de savoir s'il y a un danger : lorsqu'on met la main sur une plaque brûlante, le message est envoyé directement à notre cerveau pour annoncer une douleur, signe de douleur et ainsi retirer rapidement notre main. Mais, elle permet aussi de recevoir les signes de tendresse ou encore de la douceur... c'est pourquoi beaucoup de personnes sont adeptes des massages car notre peau préfère les caresses.   Les découvertes sur les liens entre la peau et le cerveau sont récentes et les recherches sur le sujet se font au sein d’une même discipline : la