Accéder au contenu principal

Le bruxisme

Le bruxisme, le grincement ou serrement des dents

Le bruxisme consiste en un serrement ou un grincement des dents. 
On estime que 8 % des adultes et que 14 % des enfants souffriraient du bruxisme quelques fois par semaine. En général, le bruxisme devient de moins en moins présent plus l’âge augmente.
La plupart du temps, il se manifeste la nuit (le bruxisme dit nocturne) et est inconscient. Mais certaines personnes souffrent aussi du bruxisme la journée, on parle alors de bruxisme diurne. Il est assez fréquent chez les enfants et les adultes. On distingue : 
- le bruxisme centré : serrement des dents sans déplacement ni bruit. 
- le bruxisme excentré : avec déplacements de la mâchoire et bruits de grincement, gênant pour le sujet et pour son entourage.

Le bruxisme peut être temporaire ou épisodique : une personne souffrant de bruxisme ne le subit pas forcément toute sa vie. S'il est occasionnel, le bruxisme est sans risque pour la santé.


bruxisme hypnose Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10

Le bruxisme peut être responsable d'un trouble de l'occlusion dentaire avec usure anormale des dents. (source: Doctissimo: lien).

Quels sont les symptômes du bruxisme ?

En général, les personnes bruxomanes présentent des symptômes similaires :

- des douleurs dans les mâchoires
- des douleurs dans les joues
- des douleurs dans les tempes
- des douleurs en avant de l'oreille, surtout au réveil
- une usure accélérée de la surface dentaire. Les dents sont parfois abrasées par le serrage des mâchoires. Ces abrasions peuvent endommager fortement les dents ou les prothèses. Afin de prévenir ou de réduire les effets du bruxisme sur les dents, le dentiste peut proposer des protèges dents ou des "gouttières".

Il arrive aussi régulièrement que le-la conjoint(e) présent(e) entend pendant le sommeil de la personne les grincements de dents et informe de la problématique la personne concernée.

Les différents risques liés au bruxisme sont :

- le déchaussement ou la fracture des dents 
- l'usure des dents 
- l'hypersensibilité dentaire au chaud, au froid, au contact de certains aliments...
- la perte des tissus dentaires : l'émail, la dentine et le pulpe
- des dégâts sur les gencives et les articulations temporo-mandibulaires
- des douleurs articulaires et musculaires
- des douleurs cervicales
- des maux de tête 

Les facteurs déclencheurs du bruxisme

Plusieurs facteurs déclencheurs ont été mis en avant : 

- Le désalignement de la mâchoire ou trouble de l'occlusion dentaire

Quand la bouche est fermée, le positionnement des dents du haut et du bas est mauvais. Les contacts entre les dents du haut et les dents du bas ne se font pas correctement. La personne a la sensation que ses dents la gênent. Elle va alors naturellement, inconsciemment serrer les dents, les faire grincer, les frotter pour les user et pouvoir ainsi pouvoir trouver une meilleure position et fermer la mâchoire correctement.

- L’apnée du sommeil

Il y a un lien entre les dents qui grincent et l’apnée du sommeil. C’est un trouble qui peut provoquer des interruptions de la respiration durant le sommeil. Au jour d'aujourd'hui, le lien entre l’apnée du sommeil et le bruxisme n’est pas clairement défini par la communauté scientifique.

- Certains médicaments

Certains médicaments sont connus pour provoquer le grincement des dents, notamment certains anti dépresseurs. Il est nécessaire de se renseigner auprès de votre médecin.

- Le mode de vie

Certains facteurs de style de vie peuvent également augmenter le risque : la consommation d’alcool excessive, l’utilisation de drogues, la consommation trop de caféine et le tabagisme. Changer certains comportements dans votre mode de vie peut aider à améliorer le problème de bruxisme.

- Les problèmes de santé

D'autres facteurs comme les désordres endocriniens, les troubles neurologiques, les problèmes viscéraux, les problèmes parasitaires... peuvent avoir un lien avec le bruxisme. C'est pourquoi aller faire un diagnostic chez son médecin traitant afin de déterminer les causes est la première étape.

Les facteurs psychologiques

Un nombre important de cas de bruxisme seraient causés par des facteurs psychologiques tels que le stress, l’anxiété, certaines frustrations ou des difficultés à surmonter dans la vie.
Le bruxisme serait l'expression du stress et de l'anxiété, des frustrations ou des difficultés rencontrées dans la vie. 
Pour en savoir plus sur le stress, vous trouverez un article sur le sujet : ici

En quoi l'hypnose peut aider sur le bruxisme ?


L'hypnose intervient sur les facteurs psychologiques comme le stress, l'anxiété pour les réduire, ce qui a pour conséquence la diminution voir l'arrêt du bruxisme.

Pour rappel, avant toute chose, veuillez consulter votre médecin traitant. Je ne suis ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas. Ces pages sont données dans le cadre d'une démarche de bien-être à l'exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.


C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie 
- Fondation Sommeil lien
- Alternative Santé lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien. On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :)  Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions  Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1 ).  Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;)  Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions.  Sans ces éléments, il est souvent difficile

Gérer ses émotions - Episode 1

De quoi va t-on parler ? De nos émotions ! Nous sommes tous sujets à diverses émotions qui ponctuent notre quotidien. La plupart d'entre elles sont utiles et évoluent. Les périodes qui viennent de s'écouler n'ont pas forcément aider à ce que nos émotions soient agréables. Le confinement et le contexte incertain amplifient les désordres anxieux et peuvent provoquer des symptômes tels que de l'irritabilité, des insomnies, des difficultés de concentration, le sentiment d'indécision, la résignation… Chacun est confronté à de nombreuses sources de stress dans un contexte inconnu : la peur de l’infection pour soi même et ses proches, le manque d'informations claire et fiable associé à la désinformation, la frustration, l’ennui, la solitude… Et c’est normal !  Ne pas se sentir en pleine forme, ressentir des émotions désagréables, de l’anxiété, de l’impuissance, de la colère, de la tristesse... C'est normal. Nos habitudes, nos re

Gérer ses émotions - Episode 3

Maintenant, pour continuer ces épisodes sur la gestion des émotions (vous pouvez retrouver l'épisode précédent en suivant le lien suivant : Gérer ses émotions - Episode 2 ) nous allons aller plus loin. Le principe  est d’aller franchir un obstacle émotionnel, d’aller au delà d’une émotion qui peut être stressante, paralysante, envahissante… L’exercice va consister à changer une représentation mentale. Il va s’agir de modifier le VAKOG employé dans une représentation négative.  Alors qu’est-ce que le VAKOG ? Mot qu'on retrouve dans différentes disciplines : les hypno, les PNListes, les coachs… pour désigner nos 5 sens : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif. Le kinesthésique désigne tout ce que vous ressentez émotionnellement et physiquement, notamment par le toucher. Cet exercice consiste à travailler sur vos sens à travers quelque chose d’agréable dans laquelle on va pouvoir récupérer tous les critères qui font que c’est agréable qu’on va pouv