Accéder au contenu principal

Pourquoi la perte d'emploi peut impacter l'estime de soi ?

Dans notre société en perpétuel mouvement, les entreprises évoluent sans cesse, dans le sens positif comme négatif. Certaines personnes se retrouvent licencier, perdent leur emploi et peuvent se sentir démunis.

Qu'est-ce que l'estime de soi ?

Le manque d'estime de soi correspond à une image de soi négative, un sentiment de non valeur, les qualités et défauts que l'on perçoit de soi-même. L'estime de soi combine la compréhension de soi, l’amour de soi et l’acceptation de soi.
Elle est fluctuante et peut se détériorer en fonction des évènements, de traumatisme, une séparation douloureuse, une perte d'emploi...
En général, elle est associée à un manque de confiance en soi, qui lui correspond à la croyance en nos capacités, nos compétences qu'on maîtrise ou pas.

De nombreuses raisons existent au manque d'estime de soi : choc émotionnel, traumatisme, manque de signes de reconnaissance dans l'enfance et/ou à l'âge adulte, stress post-traumatique, violences psychologiques et/ou physiques, deuil pathologique, ... la liste est non exhaustive.

On remarque chez les personnes souffrant d'un manque d'estime de soi, une peur du regard, du jugement négatif des autres, une très forte comparaison dévalorisante par rapport aux autres, un manque d'assertivité (savoir s'affirmer en ayant une attitude respectueuse envers les autres, dans le but d'avoir des relations équilibrées), des crises de panique qui se traduisent par une sensation d'oppression dans la poitrine, une boule à la gorge ou au ventre, des palpitations, des sueurs, des tensions,... ou de l'anxiété.

Mesurer son estime de soi

En 1965, le psychologue social américain Morris Rosenberg a publié un test permettant de mesurer l'estime de soi. Vous trouverez le test sur le lien suivant : ici

L'importance du travail sur l'estime de soi 

Certaines personnes qui subissent une perte d’emploi perdent en même temps l’estime d’elles-mêmes. L’identification qui est faite à leur travail est très importante. D’où la problématique quand les personnes en font leur seule raison de vie.

La réalisation de soi 

Un certain nombre de personne accordent beaucoup de temps, d'énergie, d’aspirations par rapport au travail. Il peut apporter une source réelle de satisfaction et présenter des défis stimulants qui nous encouragent à exploiter nos capacités, nos ressources.

La personne prend ses marques en entreprise et vient combler de nombreux besoins : le besoin de sécurité, le besoin de liens sociaux et d’appartenance, le besoin d’estime, de reconnaissance, de valorisation, d'accomplissement... Par le fait de combler ses différents besoins, une forme de dépendance excessive se créée vis-à-vis de l’entreprise.

Se sentir exister 

Différentes situations peuvent survenir : licenciement, fermeture d'entreprise...
Des éléments fondamentaux disparaissent : l'environnement, les horaires de travail créant notre routine quotidienne, les liens avec les collègues se rompent... la question se pose alors : comment se sent-on exister en ayant cette subite disparition de nos points de repères ?

Prendre le temps 

Un changement est suivi en général d'une phase de deuil. Deuil de la situation que l'on n'a plus, de la page qui se tourne sur cette ancienne vie.
Un temps d'acceptation et de réadaptation est nécessaire à tout deuil. Celui-ci est plus ou moins variable en fonction de chacun. En général, il se situe entre 6 mois et un an.

Pour en savoir plus sur la notion de deuil, vous trouverez un article sur le lien suivant : ici

Rétablir les repères fondamentaux

En aucun cas, nous devrions sous-estimer l’importance des autres dimensions de notre vie. La plus solide des entreprises peut avoir des problèmes financiers, des restructurations, des délocalisations, des plans de licenciement... Elle peut être rachetée, la culture d’entreprise peut changer... Rien n'est jamais acquis, les choses évoluent avec le temps et la capacité de rebondir et de s'adapter sont des éléments essentiels pour pouvoir tirer son épingle du jeu et continuer à avancer malgré le passage d'une tempête.

Réinvestir d'autres parties de sa vie

Certaines personnes retrouvent l'estime en elle en accordant plus d'importance aux autres aspects de leur vie :
- activité, loisirs, sport...
- relations familiales, amicales, amoureuses
On a pu constater que souvent, réapprendre à retrouver du plaisir dans des choses qui nous font du bien, que nous apprécions, apporte une grande aide pour regagner en estime personnelle. 
- certaines personnes rebondissent après un temps et retrouvent un travail dans la même activité ou au contraire changent complètement, se forment, et vont explorer un autre domaine. 

Si après un temps, vous sentez que le choc n'a toujours pas été digéré, que vous n'avancez plus, l'hypnose peut vous apporter une aide pour surmonter cette épreuve.

En quoi l'hypnose peut aider ?

L'hypnose correspond à un état de conscience modifié. Cet état ouvre le champs des possibles pour acquérir des nouvelles capacités et développer des ressources. L’hypnose s’avère être un outil très utile pour améliorer l'estime de soi.

C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur : www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10




Bibliographie
- Cairn info lien
- Marie Claire lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien. On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :)  Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions  Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1 ).  Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;)  Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions.  Sans ces éléments, il est souvent difficile

Différence entre séance d'hypnose en ligne et séance au cabinet

Vous êtes bloqué à la maison ? Vous habitez loin du cabinet ? Vous êtes  géographiquement isolé, sans praticien d'hypnose à proximité ou vivez à l'étranger ? Vous avez des problèmes physiques ne vous permettant pas de vous déplacer facilement ? Vous  êtes inquiet de faire une  première séance d'hypnose ? Vous  êtes  réservé ? Vous êtes agoraphobe ? Les séances d'hypnothérapie en ligne sont plus utilisés qu'il n'y parait,  pour différentes raisons  et fonctionnent tout aussi bien. Une séance d'hypnose en ligne se déroule de la même façon qu’une séance au cabinet en présence physique. La différence est que vous n’êtes pas au cabinet mais installé(e) confortablement chez vous .  La rencontre va s’établir selon les mêmes critères et avec les mêmes objectifs. L'usage des séances en ligne peut se faire uniquement en vidéo tout le long de l'accompagnement, ou peut être utilisé occasionnellement entre 2 séances au cabinet. Est-ce que ce

Gérer ses émotions - Episode 1

De quoi va t-on parler ? De nos émotions ! Nous sommes tous sujets à diverses émotions qui ponctuent notre quotidien. La plupart d'entre elles sont utiles et évoluent. Les périodes qui viennent de s'écouler n'ont pas forcément aider à ce que nos émotions soient agréables. Le confinement et le contexte incertain amplifient les désordres anxieux et peuvent provoquer des symptômes tels que de l'irritabilité, des insomnies, des difficultés de concentration, le sentiment d'indécision, la résignation… Chacun est confronté à de nombreuses sources de stress dans un contexte inconnu : la peur de l’infection pour soi même et ses proches, le manque d'informations claire et fiable associé à la désinformation, la frustration, l’ennui, la solitude… Et c’est normal !  Ne pas se sentir en pleine forme, ressentir des émotions désagréables, de l’anxiété, de l’impuissance, de la colère, de la tristesse... C'est normal. Nos habitudes, nos re