Accéder au contenu principal

Les idées noires

Je broie du noir

Broyer du noir arrive à tout le monde un jour ou l'autre. C'est un moment de remise en question. La situation actuelle ne nous convient pas ou plus et il est nécessaire d'y remédier.
Le fait de broyer du noir nous permet d'avoir l'information que des changements doivent se faire. 
Ce processus est normal lorsque ces moments sont de courte durée. Il devient problématique quand la durée s'allonge et qu'on a cette impression de ne pas s'en sortir.


broyer du noir, idées noires et hypnose, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10


  • Que faire ?


Se poser les bonnes questions
Prendre du temps pour analyser les sujets qui nous tournent dans la tête :
Est-ce la vie professionnelle
- le boulot en lui même qui ne vous plait plus ? 
- une mauvaise relation avec un collègue ? 

Est-ce la vie personnelle :
- votre relation de couple qui est dans une phase basse ?
- les problèmes de santé de votre mère ?
- votre fils qui ne fait rien à l'école et ramène de mauvaises notes ? ...

Est-ce des pensées plus personnelles :
- Avez-vous le sentiment de ne pas réaliser votre vie comme vous le souhaitiez, de passer à coté de certaines choses ?
- Est-ce des pensées concernant vos croyances : "je n'y arriverai jamais, je suis nu(le) dans tout ce que j'entreprends"...

Est-ce une chose en particulier ou un cumul d'éléments ?
Est-ce que tout est vraiment si noir que ça ? ou avez-vous cette tendance à vous focalisez sur les choses négatives ?



  • Oublier le perfectionnisme


 Avez-vous tendance à vouloir que tout soit parfait ? Que tout soit bien organisé, que tout se passe parfaitement bien ? Et avez-vous remarqué le nombre de fois où le plan initial ne se déroule pas comme prévu ?

Montesquieu a dit "Le mieux est le mortel ennemi du bien". Cette citation, aujourd'hui mal retranscrite puisqu'on a retenu uniquement "le mieux est l'ennemi du bien". 
Que voulait dire Montesquieu ? La recherche de la perfection est néfaste sur tous les plans. Elle peut emmener dans une spirale qui aboutit à l'échec des objectifs de départ.

Pour expliquer cela peut être de manière plus concrète, si par exemple, vous avez préparer une soirée magnifique pour fêter l'anniversaire de votre mariage, et que vous passez un temps fou à tout organiser dans le moindre détail, vous avez préparer le repas préféré de votre conjoint(e) pour lui faire plaisir, vous vous êtes bien habillé(e), maquillée pour les dames... et vous attendez avec impatience son arrivée. Vous voyez le temps qui tourne, toujours pas là, vous l'appelez, vous tombez sur son répondeur... finalement votre conjoint(e) rentre de mauvaise humeur, son téléphone était déchargé, il est resté coincé 1h30 dans les embouteillages, il a passé une journée de m***, son patron lui a appris une très mauvaise nouvelle... et il ne vous regarde pas, il a oublié la date... et vous, vous êtes dépité(e), pensant qu'il/elle ne vous aime plus et la déception va engendrer des idées noires. Et c'est une des choses parmi tant d'autres où vous essayer de rendre les choses parfaites.

Je ne dis pas que faire de son mieux n'est pas une bonne chose, mais il peut être parfois nécessaire de le faire avec parcimonie et accepter quand ça ne se passe pas comme prévu car la vie réserve son lot d'imprévus.

  • Apprendre à relativiser, à dédramatiser

Vous pourriez vous posez un instant pour pouvoir observer à que niveau est-ce que vous culpabilisez ?
Si le dîner n'est pas parfait, en quoi est-ce dérangeant ? Cette culpabilité est-elle vraiment utile ? Prenez du recul, du temps pour vous posez cette question.
Si vous vous trompez, faites une erreur, et que vous l'assumez, ça sera oublié rapidement et les gens continueront de vous apprécier (et même probablement plus, parce que vous serez plus accessible et non plus ce surhomme ou cette surfemme sans défaut apparent, ce qui parait toujours un peu bizarre ;).

Si votre fils n'a pas de bonnes notes à l'école, au lieu de vous culpabilisez sur ce que vous n'avez pas fait d'assez bien pour qu'il soit motivé et de le culpabiliser, ce qui empire la situation, demandez-vous ce qu'il aurait besoin pour être motivé ? 
Simplement, tranquillement, allez discuter avec lui de ce qu'il aime, de ce qui le motive... Il aime les jeux vidéos ? Très bien, montrez lui en quoi les vecteurs en mathématique permettent à ces personnages de jeu vidéo de bouger, d'avancer, de reculer etc...

  • Exprimer vos émotions

On a parfois une personne de confiance à qui se confier et livrer tous nos problèmes.

L'idée ici est de ne pas se plaindre simplement pour le fait de se plaindre mais de rechercher une solution.

Le fait déjà d'exprimer oralement les choses qui nous torturent l'esprit peuvent apporter  plus de légèreté. Vous pouvez également prendre une feuille de papier et exprimer tous vos ressentis dessus, en étant complètement sincère avec vous même, en prenant le temps de laisser les émotions sortir si vous en ressentez le besoin.


Si cela n'est pas suffisant pour avancer, l'aide d'un thérapeute peut vous permettre d'aller de l'avant et de changer la manière de percevoir vos idées noires.


C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées sur www.hypnose-paris-10.com

Bien à vous,

Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10



Bibliographie 
- Doctissimo lien
- Planète Santé lien

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La crise d’angoisse

L' attaque de panique , l' angoisse ou la crise d'angoisse viennent définir la même chose : un malaise psychique lié à de l’inquiétude extrême, la peur d'un danger proche combiné à un sentiment d’impuissance. C'est un signal d'alarme . Mais par rapport à quoi ? La réponse n'est pas  toujours si évidente que cela. A ne pas confondre avec le stress, l'anxiété, le trouble anxieux, pour plus d'informations sur les différences, veuillez trouver l'article détaillé via ce lien : stress, anxiété, trouble anxieux Elle peut être une réaction à une peur importante ou bien "dans une période chargée émotionnellement ". Il peut s’agir  d’un mal-être, de  questionnements qui ne trouvent pas de réponses, ça peut être par rapport à l'avenir, à une rupture, à un licenciement, à  un changement de lieu de vie, de travail,  etc… il peut s'agir également d'une  accumulation d'émotions négatives et la dernière qui arriv

Trouble du sommeil, insomnie, cauchemar...

Comment se caractérise les troubles du sommeil ? Les troubles du sommeil, les insomnies peuvent se traduire de diverses façons : difficultés à s’endormir, réveils nocturnes prolongés ou réveils trop précoces ou encore des cauchemars … Ces troubles sont souvent liés au stress , à l'anxiété, à la nervosité... L’insomnie peut à long terme avoir des conséquences importantes sur le bien-être. En effet bien dormir est primordial afin de se sentir de bonne humeur , avoir de l' énergie et avoir une bonne santé sur le long terme. Durant le sommeil, plusieurs processus physiologiques sont à l'œuvre : les tissus du foie et des muscles se régénèrent, le système immunitaire se regénère également, la mémoire se renforce, etc... Le cerveau évacue les « déchets » grâce aux antioxydants. 2 types d’insomnie sont définies: - l’insomnie passagère : elle fait suite à une situation ponctuelle, en général, facilement identifiable : du stress au travail, une séparation, etc.. Ce

Les problèmes de peau

La peau est au contact de tout et est utilisée en continu dans notre vie quotidienne. Elle ressent tout, absorbe tout et capte tout afin d'informer notre cerveau. Elle est aussi bien l'enveloppe protectrice du corps que l'organe du sens et du toucher. C'est une barrière qui permet  de protéger et préserver l'organisme : elle protège des infections, des blessures, des rayons solaires...  Elle permet de savoir s'il y a un danger : lorsqu'on met la main sur une plaque brûlante, le message est envoyé directement à notre cerveau pour annoncer une douleur, signe de douleur et ainsi retirer rapidement notre main. Mais, elle permet aussi de recevoir les signes de tendresse ou encore de la douceur... c'est pourquoi beaucoup de personnes sont adeptes des massages car notre peau préfère les caresses.   Les découvertes sur les liens entre la peau et le cerveau sont récentes et les recherches sur le sujet se font au sein d’une même discipline : la