Accéder au contenu principal

Des astuces pour improviser en public

Des astuces pour improviser en public

Etre appelé à l'improviste pour faire une présentation orale devant du monde, ressentir toute l'attention qui se fixe sur vous, les yeux pénétrant de vos interlocuteurs, et là vous sentez que votre corps réagit. Une partie de vous rêve de fuir pour éviter de se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais, la fuite n'étant pas possible, vous vous levez. Plusieurs options se présentent à vous :
- le stress monte et vous envahit, vous tenez le cap comme vous pouvez en espérant que ça se termine le plus rapidement possible. Vous réalisez une prestation qui ne vous satisfait pas, voir vous n'y parvenez pas.
- vous tentez de lutter contre le stress et tenter de le refouler, le résultat est très similaire à la solution précédente.
- vous acceptez ce stress qui monte. C'est votre cerveau qui imagine le pire, or il n'y aucun danger réel physique à proximité (en théorie du moins ;).

Imaginez-vous que c’est une simple discussion avec une personne dont vous avez l’habitude de parler peut être de ce sujet ou d’un autre avec aisance habituellement en tête-à-tête. Remémorez-vous les sensations que ça procure.

astuces improviser en public, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 10, hypnose paris 10


L’envie de vouloir faire les choses magnifiquement bien peut se révéler être une très grande source de stress et un frein à l’efficacité. Plus on est détendu, plus on est capable de faire appel à nos ressources, pour trouver la réponse adaptée au moment. 

Certaines astuces peuvent aider pour reprendre contenance et poursuivre le discours :

- Prenez-votre temps, le silence est très important dans un discours. Il permet de marquer un changement, c'est vous qui prenez la parole maintenant. Cela permet également de prendre une grande inspiration, de s'accorder quelques secondes pour remettre ses idées au clair. Et pendant le discours, ça permet de mettre en évidence les idées importantes.

- Regardez les gens en face de vous et souriez-leur

- Dites leur que vous êtes très heureux de pouvoir vous exprimer face à eux

- Remerciez la personne qui vous a convié sur scène

- Rebondissez sur ce qui vient d’être dit et/ou posez une ou deux questions aux personnes face à vous

Si on vous demande d’exprimer votre opinion sur un sujet, énoncer les points positifs et négatifs puis donner votre point de vue.

Pour vous donner de la constance, posez des questions telles que : savez-vous que...?, qui a une idée sur...? cela vous permet de créer une interaction avec le public, vous n’êtes plus le seul à parler. Cela créer un fil conducteur naturel, sur lequel vous pouvez vous appuyer : certaines personnes vont vous donner des éléments qui vont pouvoir vous faire penser à tel point spécifique important à aborder...

L'entrainement, une grande aide

La meilleure des solutions pour maîtriser au mieux les prises de parole en public consiste à s'entraînez. Je vous propose de vous exercez à réagir à l’improviste avec les exercices suivants :

1er exercice 

Imaginez que tout se passe bien, que le public est en train de vous sourire et vous applaudit à la fin. Laissez-vous aller à imaginer la scène, à ressentir la sensation que ça vous procure. 

2ème exercice 

Organiser votre pensée, installez un fil conducteur, pour rester le plus clair et le plus précis possible malgré le stress. Cela peut vous rassurer parce que vous avez quelque chose auquel vous raccrochez.

3ème exercice 

Prenez un sujet au hasard et parlez-en à votre miroir. Enregistrez vous et écoutez-vous.
Qu'est-ce qui est pertinent et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Est-ce que vous vous perdez dans les détails ou est-ce que au contraire vous parlez trop vite ou faites trop court ? Comment pourriez-vous faire plus simple ? 

Quelques conseils :
- restez sincère, c'est en général très apprécié
- faites simple. Plus vos propos sont clairs et précis, plus votre auditoire continue de vous écouter et n'est pas en train de profondément s'ennuyer
- entraînez-vous aux exercices. La peur s'affronte par la confrontation au problème. Plus vous allez avoir de l'entrainement, plus naturellement, la pression diminue. 

L'article suivant peut vous intéresser sur la peur de prendre la parole en public.
Si vous sentez que les difficultés sont trop grandes malgré les exercices pratiqués régulièrement, un coup de pouce extérieur peut vous aider : l'hypnose, la sophrologie...

Avec l'hypnose, le travail se fait souvent en travaillant sur l'origine du blocage (que vous la connaissiez consciemment ou pas) et trouver une solution. L'étape suivante est la "mise en situation réelle" sous hypnose afin d'apprendre à être calme, à gérer ses émotions pour ainsi être maître de ce que vous être en train de dire et de faire.

Pour plus d'informations sur l'hypnose : www.hypnose-paris-10.com
Bien à vous,
Laurie Le Borgès
Hypnose Paris 10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gérer ses émotions - Episode 2

Gérer ses émotions n'est pas pour tous une tache aisée au quotidien.On peut avoir le sentiment d’être dans le flux continu du rythme de la vie, sans arriver à se poser, parfois emporté par le flux des émotions qui vont et viennent... colère, tristesse, peur, mais aussi de la joie ! :) 
Petit rappel de l'épisode 1 sur la gestion des émotions Vous avez pu voir dans le premier épisode de cette série d'articles consacrée à la gestion des émotions, comment repérer les émotions qui sont présentes et comment elles se manifestent dans votre corps (le lien de l'article : Gérer ses émotions - épisode 1). Cette toute première étape qui est primordiale et permet d’arrêter de fuir ou de rejeter ces émotions (qui honnêtement si ça fonctionnait, ça se saurait ;) 
Cette étape primordiale que nous avons précédemment vu est donc d'en prendre conscience et d'accepter la présence de nos ressentis et de nos émotions. Sans ces éléments, il est souvent difficile voir impossible de pouv…

Les différents types d'intelligence

Les différents types d'intelligence selon Howard Gardner
Howard Gardner est un psychologue, professeur en cognition et éducation à la Harvard Graduate School of Education. Sa théorie validée par de nombreux chercheurs repose sur la distinction de 9 types d’intelligences différentes.




Il met en avant que la définition de l'intelligence est variable en fonction de l’époque et de la société. Chaque individu dispose à sa naissance d’un groupe d’intelligences, dont chacun se développera selon un rythme qui lui est propre. L’apparition de certaines intelligences est manifeste dès le jeune âge, d’autres, comme les intelligences personnelles mettent plus de temps à mûrir. Le plus souvent la personne possède plusieurs types d'intelligence et une intelligence a tendance à dominer. C’est à partir de cette dominante que la personne appréhende le monde, ce qui explique la différenciation des humains. 


Les différents types d'intelligence1. L’intelligence logico-mathématiqueC'est la …

La mémoire, les souvenirs et ce que nous en faisons réellement

Nos souvenirs sont sans doute moins précis qu'on le pense d'après Elizabeth Phelps, neuroscientifique.
On sait que 50% des détails d'un souvenir changent chaque année même si la plupart des gens sont convaincus qu'ils ont raison à 100%.
Ils se rappellent des grandes lignes mais pas de détails comme avec qui ils étaient, ce qu'ils faisaient quand ils ont entendu et ce qu'ils ont vu exactement.
Même les souvenirs les plus importants, ceux qui constituent le fondement de notre vie ne sont pas enregistrer parfaitement bien. Le temps les modifie et les distord.


On pourrait croire que la mémoire a pour but de préserver le passé mais les récentes études amènent à des conclusions différentes. 
Comment fonctionne la mémoire ? La mémoire dispose de plusieurs zones, dont (liste non exhaustive) :
le cortex auditif : partie qui enregistre les sonsle post : correspond au rappel de la sensation du toucher le gyrus fusiform : correspond à la mémoire du visage d'un amil'amygd…